DES IMPOSTEURS A LA SOLDE DE L’OCCIDENT IMPERIALISTE

Ce n’est pas que dans les religions monothéistes qu’existe des imposteurs. Un imposteur existe aussi dans le bouddhisme, son seul mérite s’il en a un est que l’occident impérialiste l’a reconnu comme représentant du bouddhisme en général, cette alternative spirituelle qui se veut de paix, d’apaisement, de joie éternel. Le bouddhisme fait surtout effet de mode en occident face à un passé mouvementé des religions monothéistes notamment de l’église catholique. Je me suis toujours méfié des personnalités propulsées sur le devant de la scène mondiale par l’Occident, surtout lorsqu’ils reçoivent le Noble de Paix, je crois que je n’ai pas eu tort pour certains cas.

L’occident impérialiste reconnaît le Dalaï-Lama comme représentant des bouddhistes au même titre qu’il reconnaît l’Arabie Saoudite comme représentante de tous les musulmans, négligeant les autres traditions qui sont aussi importantes que le wahabisme pratiqué en Arabie Saoudite. L’occident a choisis le plus frileux des bouddhistes, celui qui accepte de servir ses intérêts, sans conditions et sans réflexions. Heureux d’être propulsé sur le devant de la scène et dans tous les médias, au détriment de la cause bouddhiste et tibétaine, le Dalaï-Lama multiplie ses excès de zèle dans des questions qui ne le concernent pas. Il Vaudrait mieux qu’il médite en nous entraînant dans cette pratique plutôt que de réagir sur l’actualité de façon à exacerber encore plus l’émotion de l’opinion. Le Dalaï-Lama joue t-il le jeux des médias de masse ?

Ce n’est pas un hasard si l’occident a misé sur le Dalaï-Lama et pas sur un autre, sachant que le bouddhisme contient une quarantaine de traditions et de pratiques. Suffit-il d’être ultra médiatique pour être représentant de tous les bouddhistes sur terre ? Que fait le Dalaï-Lama pour le Tibet annexé par la Chine avant de donner son avis sur des questions européennes, avec des propos aussi ambiguës que ses relations amicales ?

Que signifie pour le Dalaï-Lama que l’Allemagne ne peut pas devenir un pays arabe ? Lorsqu’il parle des arabes, parle-t’il en terme de culture ou en terme d’arabe signifie musulman ? Comment peut-on interpréter les paroles de cet homme de paix et de tolérance? Quant aux propos de Dalaï-Lama sur le fait qu’il y a trop de réfugiés en Europe, il faut peut être lui expliquer quelques nuances qui lui échappe ou qu’il ignore volontairement. Pourquoi le Dalaï-Lama ne demande pas à ses amis allemands des explications sur ce qui justifie l’arrivée de tous ces réfugiés dans un seul pays européens, l’Allemagne.

de ne plus armer et équiper les terroristes en Syrie et en Iraq, s’il est vraiment inquiet pour l’Europe. Son inquiétude pour l’Europe dépasse son inquiétude pour le Tibet dont le Dalaï-Lama a vendu la cause depuis des décennies. Il faut expliquer au Dalaï-Lama qu’il n’y a pas trop de réfugiés en Europe, si nous regardons les pays voisins de la Syrie dont le Liban, un pays de 10 000 m2 et de quatre millions d’habitants qui accueille sur son sol 2 millions de réfugiés.

Il vaut mieux que le Dalaï-Lama s’occupe de l’apaisement de l’humanité et de prêcher la paix, de trouver des solutions à l’humanité plutôt que de s’occuper des questions politiques. Le Dalaï-Lama profite de la notoriété que l’impérialisme occidental lui a conféré uniquement pour l’exploiter en vue de ses intérêts, mettant de l’huile sur le feu. C’est décevant puisque j’affectionne énormément le bouddhisme, mais des fois les représentants d’une alternative nous poussent à prendre des distances avec les choses. En revanche lorsqu’il évoque l’immigration en Europe, compte-il aussi les tibétains qui fuient le Tibet ? Pays qui n’est pas non plus en guerre. Mais le Dalaï-Lama peut être fier puisqu’en tant que Nobel de la Paix il jouit de soutiens sans faille, dont celui de Georges Bush responsable de la mort de plus d’un millions d’être humains en Irak et de l’extrême droite française qui n’entend pas les paroles de paix et de justice du pape François mais celles du Dalaï-Lama. Pouvons nous nous demander si l’extrême droite française est devenue bouddhiste après avoir été farouchement catholique?

QUELQUES RÉFÉRENCES :

Publicités

UN HEROS DU PAYS DES CEDRES

Mustapha Bader-El-Dine, haut responsable du Hezbollah, est mort en Syrie. Ce n’est pas le premier commandant du parti de Dieu qui périt dans le conflit syrien, trois autres dont Imad Moughaniyeh ont déjà succombé en Syrie. Quelle répercussion aura la mort de Bader El-Dine sur le Hezbollah ainsi que sur le Liban et la région ? Le Hezbollah va t’il venger son chef par une attaque ciblée comme c’était le cas lors des autres attaques contre ses cadres? Le Hezbollah accuse t-il les takfiris en Syrie de la mort de son chef Bader-El-Dine par crainte d’accuser Israël ?

Au départ de cette affaire, le Hezbollah a ajourné tous discours officiels afin de mener une enquête précise, pour porter par la suite une parole raisonnable, posée, honnête et claire, loin de toutes réactions néfastes. Le sérieux du Hezbollah empêche ses partisans de glisser dans une violence quelconque en réaction à la mort de leur chef. Mais ce sérieux impose aussi le respect du Hezbollah de la part de ses adversaires.

Le fait que le Hezbollah accuse les takfiris par crainte d’accuser Israël est une hérésie. Le probléme est qu’a chaque événement mineur ou majeur touchant à la résistance libanaise, un bon nombre de calomnieurs lâchent leurs chiens de gardes distribuant arbitrairement accusations, hypothéses, idées mensongéres bourrant le crâne de l’opinion publique libanaise, la mettant sous tension sans aucune preuve.

Pourquoi le Hezbollah aurait il peur d’accuser Israël si vraiment cette dernière a assassiné Mustapha Bader-El-Dine ? Ne l’a t-il pas fait autrefois, notamment quand il était moins puissant qu’aujourd’hui ? Pourquoi cacherait-il les vrais raisons de la mort de Bader-El-Dine ?

La mort de Bader El-Dine peut être le résultat d’une trahison de l’intérieur du parti, ou de la part des syriens, mais dire les syriens ne signifie pas le pouvoir en place. Il convient de préciser qu’en ce moment ce ne sont ni les traitres, ni les espions qui manquent au Moyen-Orient. Le Hezbollah comme toutes les organisations politiques, militaires et sécuritaires à une part de vulnérabilité.

C’est évident Israël est le premier bénificiaire de la mort de Mustapha Bader-El-Dine. Le pouvoir israélien applaudit l’élémination d’un ennemi de taille. Mais la presse isréelienne comme à titre d’exemple Haaretz et Maarif malgré les réjouissances de leurs chefs politiques soutient l’idée que la mort de Bader-El-Dine n’entravera en rien la montée en puissance du Hezbollah au Moyen-Orient. Cette épreuve va pousser le Hezbollah à s’améliorer dans le domaine du renseignement, renforçant ses techniques et sa volonté à combattre le projet des takfiris en Syrie et au Moyen-Orient. Les choses ne vont pa demeurer identiques suite à la mort de Bader-El-Dine.

Noura